Association Le Caracal

Présentation de l’association Le Caracal

L’association Le Caracal a porté la première édition de son festival du film et de la photo de nature en septembre 2023.
Notre association a vu le jour en 2021 dans le Vaucluse où la question de la chute de la biodiversité est cruciale.
Du fait de sa variété géographique et climatique, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (ou Région Sud) présente une extraordinaire diversité de milieux naturels, de la montagne à la mer, et d’espèces associant les caractères méditerranéen et alpin.

C’est l’une des régions les plus riches d’Europe par sa biodiversité, mais aussi l’une des plus menacées compte tenu de sa très forte attractivité touristique et résidentielle.
Elle abrite 2/3 des espèces végétales françaises, 1/3 des espèces d’insectes, plus de 10 % de mammifères marins et de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et nicheurs.

La mer Méditerranée abrite environ 10 % des espèces répertoriées mondialement alors qu’elle ne représente que 1 % de la surface globale des océans.
Face au réchauffement climatique en cours, il est primordial de connaître et de protéger les écosystèmes et les espèces qui les composent.
La conscience de l’extinction des espèces nous pousse à faire découvrir la biodiversité et la nécessité de la protéger.

Projet global de notre association

La sensibilisation par l’image est un très bon outil pour accompagner la compréhension des actions nécessaires en matière de protection de la nature par le grand public. Ce sont des bénévoles passionnés, à l’origine de ce festival, qui rendent possible sa mise en œuvre.

Axes retenus

  • 1 –Favoriser la connaissance de la biodiversité et des écosystèmes, ainsi que les enjeux liés au réchauffement climatique et à l’extinction des espèces.
  • 2- Développer des outils pédagogiques en direction du grand public afin de le sensibiliser à la fragilité et à la protection du monde sauvage.
  • 3-Faire une programmation adaptée au jeune public et aux scolaires.

Modalités concrètes

  • Projection en salle de films sur la nature ;
  • Rencontres et débats avec les réalisateurs, réalisatrices, conférenciers et photographes ;
  • Conférences et animations pédagogiques ;
  • Expositions de photos ;
  • Stands et animations pédagogiques.

Le choix des supports film et photo nous semble pertinent parce qu’il permet de nombreuses interactions entre le public : adultes, enfants, et les réalisateurs, les photographes, les naturalistes.
Festival de territoire, il se déploiera à Vedène, ville faisant partie de la communauté de communes du Grand Avignon en Vaucluse.
Festival thématique et en prise directe avec la nature, son rayonnement peut être international et attirer des réalisateurs français ou étrangers que la nature inspire.
Festival engagé, il mettra en œuvre certains dispositifs pour limiter l’empreinte matérielle de l’évènement.

Public ciblé

Les festivaliers pourront être de toutes générations, et chacun pourra trouver son compte selon le rapport singulier qu’il entretient avec la nature.
Amoureux du monde sauvage, citoyens concernés par les enjeux actuels liés à la biodiversité et au réchauffement climatique : photographes, professionnels des espaces naturels, éducateurs nature, guides naturalistes, ornithologues.
Et, enfin, le public cinéphile attiré par la qualité des productions.

Affiche de la 2nde édition de notre festival de films nature (2024)